top of page
  • cstttogo

De la recherche syndicale pour un travail décent en Afrique de l’Ouest

Les Comités d’Analyse et de Recherche Syndicale (CARES) de l’Afrique de l’Ouest étaient réunis à Lomé du 5 au 8 décembre 2022. Il s’agit du premier atelier régional de ces Comités dans le cadre de la troisième phase du projet intitulé : « Soutenir l’action syndicale en matière économique et sociale pour favoriser le travail décent en Afrique de l’Ouest ».


Les participants à cet atelier sont venus des CARES du Benin, du Burkina Faso, de la Guinée, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo et leurs partenaires la CSI-Afrique et la CFDT/l’Institut Belleville.


Ce séminaire a été une occasion pour les différentes délégations de faire le point des activités depuis le démarrage de la 3eme phase du projet et de dégager une feuille de route opérationnelle pour 2023 avec des résultats mesurables.


A la fin des travaux, le camarade Secrétaire général de la CSI, a remercié l’Institut Belleville et la CFDT pour la mise en œuvre de cette coopération utile aux syndicats de la CSI. Il a salué le CARES et ses actions au profit des Centrales syndicales. « Pour défendre les intérêts des travailleurs et renforcer le pouvoir des membres, le syndicat a besoin de la recherche pour comprendre la situation et formuler des demandes justes, réalistes et réalisables », a-t-il déclaré. Convaincu de l’utilité du CARES, la CSI a le devoir de soutenir ses activités.

Le SG de la CSI de poursuivre en affirmant que « le grand défi des syndicats est la fragmentation qui affaiblit le mouvement syndical. L’unité reste le grand défi, car unis les syndicats peuvent renforcer leur pouvoir et leur capacité d’action. Il faut mutualiser les ressources pour soutenir le CARES ».


L'ouverture de l'atelier a connu


la présence du camarade SENOUVO Vissikou, Secrétaire Général de l'UNSIT et Superviseur du CARES-TOGO et du camarade Emmanuel Komlan AGBENOU, Secrétaire Général de la CSTT.

46 vues0 commentaire
bottom of page