top of page
  • cstttogo

ITF-Togo, les jeunes s’activent pour une meilleure solidarité syndicale


Des jeunes travailleurs des syndicats des secteurs des transports affiliés à l’ITF-Togo se sont réunis ce samedi 12 août 2023 au siège de la CSTT à Lomé. C’est dans le cadre d’un atelier de renforcement de capacités à l’occasion de la journée internationale de la jeunesse. Placé sous le thème : "Solidarité syndicale pour un monde du transport plus juste. Rôle des jeunes", cet atelier est organisé par le comité des jeunes de l’ITF-Togo pour outiller ses membres sur la solidarité syndicale et pour faire face aux défis du monde du travail.


Pour Amoussouvi Kossi Mawugno, président du Comité des Jeunes de l’ITF-Togo, « à l’occasion de la commémoration de la journée internationale de la jeunesse, nous avons estimé que ce serait intéressant pour nous jeunes de l’ITF de renforcer notre capacité afin de construire un bagage qui va nous permettre de faire face à ce grand défi qui est de pouvoir œuvrer pour l’installation d’une justice sociale au sein de laquelle personne ne sera laissée pour compte et au sein de laquelle tout jeune travailleur puisse trouver son compte. Nous les jeunes, nous avons un rôle très important à jouer dans le développement de tous les secteurs de la société et nous avons besoin d’être formés périodiquement pour avoir la capacité nécessaire pour relever ces défis ».


Pour sa part, le Secrétaire général de la CSTT, Emmanuel Komlan Agbénou, formateur des jeunes syndicalistes au cours cet atelier, la solidarité syndicale est une des valeurs fondamentales du mouvement syndical et en tant que telle, elle doit être enseignée aux jeunes afin qu’ils puissent assurer l’avenir du syndicalisme.


« Le syndicat étant un mouvement des travailleurs, il a besoin de tous ses membres pour mener à bien ses activités. Et parmi ses membres, il y a les jeunes. Or, on s’est rendu compte la plupart du temps que beaucoup de jeunes ne s’intéressent pas au mouvement syndical parce qu’ils se disent qu’en menant les activités syndicales, ils sont mal vus par les employeurs et ils sont victimes des abus tels que les licenciements et autres. Or la solidarité syndicale justement est ce principe fondamental du syndicalisme qui permet de se prémunir contre ces genres de menace dans les entreprises » a déclaré le Secrétaire général de la CSTT. Il a ajouté que « le syndicat a besoin des jeunes pour façonner l’avenir. Et ces jeunes constituent cet avenir là. Ils doivent être aux côtés des syndicalistes chevronnés et apprendre pour pouvoir jouer le rôle assigné à toute organisation syndicale qui consiste à défendre les droits des travailleurs à protéger leurs intérêts».



En ouverture de l’atelier, les jeunes de l’ITF-Togo ont reçu le soutien du comité de coordination de l’ITF-Togo. Après le mot de bienvenu du président du comité des jeunes, le discours officiel ouvrant les travaux a été prononcé par la camarade Manavi Anika, présidente du comité des femmes de l’ITF-Togo représentant le président du comité de coordination de l’ITF-Togo.

32 vues0 commentaire
bottom of page