top of page
  • cstttogo

Le SYNADICTO plaide pour une législation sur la commercialisation des supports CD et DVD

Dernière mise à jour : 8 juil. 2023


Une rencontre d’échanges s’est tenue ce vendredi 07 juillet 2023 au siège de la CSTT à Lomé sur le thème : " Recherche de solutions aux problèmes de commercialisation des CD et DVD sur le marché et harmonisation des prix et tarifs des produits et services". Dénommée Colloque nationale des Vendeurs de CD et DVD, cette assise est a été une occasion pour les acteurs de ce domaine de réfléchir sur le sort de leur commerce face à la prolifération des supports de communication numérique.



"On s’est réunis ce matin pour aborder des problèmes relatifs à notre domaine, notamment la commercialisation de CD et DVD face aux réalités de l’heure. Avec l’évolution de la technologie, l’apparition des clés USB, des cartes mémoires, des disques durs et autres supports numériques ainsi les points wifi, le marché des CD et DVD est un peu bouleversé. Cela ne veut pas dire que les CD n’existent plus. C’est pourquoi nous voulons nous pencher sur ce problème et voir dans quelles mesures nous allons pouvoir redonner vie aux CD et réactiver le domaine", a déclaré le Secrétaire général du SYNADICTO, Paul Davissé.


Les discussions ont porté sur les actions à mener afin d’éradiquer les brebis galeuses de la corporation qui, au lieu de vendre les œuvres, préfèrent faire des copies aux clients contre de modiques sommes d’argents, rendant ainsi vulnérable leur propre activité professionnelle.


Par ailleurs, les participants à cette assise se sont accordés pour entreprendre des actions de plaidoyers et lobby envers les autorités et les décideurs en vue de doter le secteur d’une législation qui protégerait les œuvres, les producteurs et les vendeurs.


D’après le Secrétaire général Davissé, "Nous savons tous aujourd’hui qu’il est interdit de copier les œuvres, que ce soient des chansons ou des films sur des clés USB ou tout autre support que les CD, mais nous savons tous aussi que tout le monde a des clés, ainsi que des télévisions et décodeurs avec ports USB, ce qui ne nous facilite pas la tâche. C’est pour cela que nous allons essayer de faire un lobbying auprès des autorités pour faire évoluer la législation dans notre domaine par rapport au temps actuel. Il faudra aussi harmoniser les choses pour s’adapter à notre ère afin de permettre aux vendeurs de CD d’exercer facilement notre activité et de pouvoir en vivre".


Intervenant en ouverture des travaux, le Camarade Emmanuel Komlan Agbénou, Secrétaire général de la CSTT, a réaffirmé tout le soutien de la confédération aux membres du SYNDICTO avant de les inviter à de fructueuses réflexions sur l’avenir de leur secteur d’activité.

130 vues0 commentaire
bottom of page