top of page
  • cstttogo

SYNAPHAPRIG-TOGO : Ethique et conscience professionnelle pour de meilleures conditions de travail

Dernière mise à jour : 8 déc. 2022



"Exercer notre métier de façon consciencieuse et responsable sur nos lieux de travail et œuvrer pour l’amélioration de nos conditions de travail et de vie", c’est l’un des engagements pris par les agents des pharmacies privées et grossistes du Togo à l’issue de leur congrès ordinaire tenu ce 3 décembre 2022 à Lomé. Placé sous le thème "Travailleurs du secteur pharmaceutique : éthique et conscience professionnelle", ce congrès, le troisième depuis la création du SYNAPHAPRIG-Togo, a été une occasion pour les participants d’apprendre sur la conscience professionnelle. « L’éthique et la conscience professionnelle sont axées sur le patient qui doit être au centre de nos intérêts, de nos actions. Nous devons nous assurer que les actes que nous posons préservent sa santé » a déclaré Dr Innocent Kpeto, Ancien président de l’ordre des pharmaciens du Togo, intervenant sur le thème principal de ce congrès. Pour lui, la notion de conscience professionnelle revêt un caractère d’obligation.


Après cet exposé, les Congressistes ont adopté les rapports d’activités et financier, pris des engagements et formulé des recommandations avant d’élire un nouveau bureau exécutif constitué de onze (11) membres.



Au regard de leurs conditions de travail et de vie, les agents des pharmacies privées et grossistes du Togo ont pris des résolutions visant à bien accomplir leur travail. Ils se sont engagés entre autres à exercer leur métier de façon consciencieuse et responsable, à œuvrer pour l’amélioration de leurs conditions de travail et de vie et à continuer à sensibiliser tous les agents des pharmacies privées et grossistes du Togo pour une adhésion massive au SYNAPHAPRIG-TOGO en vue d’une grande représentativité pour la défense de nos droits et la protection de nos intérêts.


Les Congressistes ont promis également de travailler en synergie avec d’autres organisations syndicales de base de la santé en vue de constituer une fédération puissante et crédible ; de créer une mutuelle pour venir en aide aux travailleurs chaque fois que le besoin se fera sentir et d’œuvrer pour l’application de la convention collective du secteur pharmaceutique sur toute l’étendue du territoire national.


Comme autres engagement de leur part, ils envisagent œuvrer pour la continuité des formations syndicales et professionnelles en vue d’améliorer leurs prestations et leur culture du syndicalisme ; de travailler en étroite collaboration avec les employeurs et la direction du travail pour une meilleur représentativité du SYNAPHAPRIG-TOGO dans leurs différentes entreprises et enfin d’œuvrer aux côtés des travailleurs victimes de licenciements abusifs pour que justice leur soit rendue au niveau du tribunal du travail.

A l’endroit du gouvernement, de la CSTT et de leur patrons pharmaciens, les agents ont formulé des recommandations à retrouver sur ce lien :

RESOLUTIONS_RECOMMANDATIONS
.pdf
Download PDF • 84KB

Les travaux de ce congrès ont été clôturés par une cérémonie marquée par l’intervention du nouveau SG du SYNAPHAPRIG-TOGO, suivie par l'allocution du Secrétaire Général Adjoint du SYNPHOT et le discours de clôture du Secrétaire Général de la CSTT.

37 vues0 commentaire
bottom of page